Mademoiselle Privé: Chanel dévoile sa nouvelle montre haute couture sous la signe du camélia

Avec Mademoiselle Privé, Chanel ouvre les portes des coulisses de l’univers intime de Coco Chanel. Remettant aux goûts du jour, les symboles fétiches à la mythique créatrice française, cette nouvelle collection de montres marie le camélia avec des précieuses broderies de la maison Lesage.

Toujours aussi amoureuse du camélia Mademoiselle Chanel, la maison au double C continue sur sa lancée : réinvention et sublimation de cette fleur au gré des collections. Voilà le fil conducteur de la joaillerie et de l’horlogerie Chanel.

CHANEL-collection-Mademoiselle-Privé-décor-Camélia-Maki-e-or-60-diamants-taille-brillant-laque-noire-motifs-en-paillons-dor-jaune-onyx

Ultime percée dans l’univers intime de Coco Chanel

En cet fin d’automne 2014, la montre Mademoiselle Privé dévoile un cadran à la fois classique et dans l’air du temps. Ce symbole par excellence de la griffe arbore de gracieuses pétales aux dentelles dorées, diamantées et perlées. En hommage à Gabrielle Chanel, cette collection « Mademoiselle Privé » rappelle les deux mots inscrits sur la porte du studio de création rue Cambon.

Le savoir-faire des métiers d’arts et de la haute joaillerie ont donné naissance à un univers de poésie et de raffinement à l’image de Gabrielle Chanel. L’harmonie du noir et de l’or est percée par des perles fines éclatantes. Un unique diamant taille rose brille de tous ses éclats au milieu du cadre rond. De fines feuilles de métal d’or font miroiter le cadran noir d’encre dont chaque réalisation est faite main et à l’aiguille. Ce travail exceptionnel est le fruit des petites ouvrières réputées de la maison Lesage. Cette fleur connue pour son élégance jusqu’au bout de ses étamines d’or est réinventée sur la gamme d’une horlogerie épurée. Chaque montre est couronnée d’une lunette de 60 diamants taille brillant. Le tout est sublimé par un bracelet de satin noir afin de donner un résultat absolument exceptionnel.

Le savoir-faire de la maison Lesage

Parallèlement à sa J12, sportive et à sa Première, rectangulaire, Chanel travaille en partenariat avec les métiers d’art sur cette nouvelle ligne horlogère précieuse baptisée Mademoiselle Privé.

Inspirée des collections d’objets et meubles d’exception ayant appartenu à Gabrielle Chanel, chaque montre répond à des techniques rares. Pour cette année, la maison française Lesage a eu recours à une technique ancestrale japonaise : le maki-e. Cette pratique a été utilisée très tôt, lors de l’époque Tenpyô (710-784), pour réaliser des fourreaux de sabre à partir de minuscules particules d’or. L’objectif vise à élaborer un modèle à camélia pourvu d’un bouquet de paillons d’or et de flocons précieux tapis sur une laque noire.

Quoiqu’il en soit, la série-horlogerie de la maison Chanel met en lumière le caractère de sa créatrice. Force, puissance, volonté et indépendance : voilà la recette d’une perpétuelle innovation décalée et avant-gardiste. Distinction, élégance et raffinement : la « Mademoiselle Privé » a de beaux jours devant elle.

Diane Z.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s