(Mode) La combinaison, le nouvel uniforme


2018, c’est l’année de la combinaison ! De toutes les couleurs. De toutes les formes. A l’unanimité, la fashion sphère adoube son côté rétro des années 40.

Originellement, un « vêtement de travail pour les hommes», la combinaison dérobe les codes de la mode masculine pour exhiber une sensualité, épanouie et assumée. La taille est haute et bien visible. Les épaules sont marquées. Les chevilles affichées. Le cou dévoilé, parfois jusqu’au décolleté. Puissante, la silhouette se redessine immédiatement. Sous cette pièce aux allures tantôt de capes chevaleresque tantôt d’armures guerrières de l’antiquité, le corps féminin se redécouvre tout en suggestion…

Mixant à la perfection la beauté d’une coupe vintage avec le ressenti de l’air du temps, la combinaison choque et entrechoque le style à petite dose. Parfaite pour toutes les addictions de l’allure et de l’élégance.

Les femmes regardent donc du côté du vestiaire masculin pour mettre en scène leur vie. D’humeur reine de bal, pompiste ou aviateur, elles s’amusent à jouer avec les volumes et les matières. Cols et poignets disparaissent. La taille se zippe et se dézippe. Les bretelles s’échangent. .. Avec une combi, tout est permis !

Pourquoi on aime ? Parce que la combinaison peut s’adapter à toutes les femmes, à toutes les morphologies, à tous les besoins de la journée. Il suffit de trouver son style : plutôt garagiste, travailleuse, authentique ou décontracté ? Et pourquoi pas glamour à l’instar de la James Bond Girl Emma Peel. Par son côté simple mais sophistiquée, la combi est l’alliée mode de tous les instants.

Push-mode-les-combinaisons-revisitees-de-Carolina-Ritzler

© Maxime Vigato

Publicités