(Expo) Derniers jours ! Courtauld à la Fondation Louis Vuitton, l’impressionnisme au cœur 


Elle fait un carton plein de visiteurs depuis son ouverture ! L’exposition « La collection Courtauld. Le parti de l’impressionnisme » célèbre en majesté les plus grands artistes peintres qui ont donné ses lettres de noblesse à ce mouvement artistique. Un trésor à bijoux picturaux à ne pas rater ce week-end !

C’est un raz-de-marée permanent qui a lieu en ce moment à la Fondation Louis Vuitton. Le ou les responsable(s) ? Un certain Van Gogh associé malgré lui à un Degas, Manet, Seurat, Cézanne et Gauguin. Ou plutôt la « faute » à un industriel anglais et collectionneur d’art nommé Samuel Courtauld ! Car ce ne sont pas moins de 110 œuvres que la commissaire Suzanne Pagé a sélectionnées parmi les plus grandes peintures françaises pour cet événement. 

Au sous-sol de l’imposant « navire » de la Fondation LVMH, un panel impressionnant de personnalités artistiques se déploie sous nos yeux d’humbles amateurs et amatrices d’art. Ces peintres sont indissociables de leurs tableaux aux thèmes très éclectiques. Alors que Seurat (La femme se poudrant – 1889) et Manet (Bar aux Folies-Bergère – 1882) se penchent sur la vie quotidienne et intime des Parisiens et des Parisiennes, Gauguin (Nevermore – 1897) nous transporte et nous emporte à l’autre bout du monde, tandis que Van Gogh se laisse observer à s’en abîmer les yeux avec son très (trop) célèbre Autoportrait à l’oreille bandée – 1889 !

Pourquoi on aime ? Arborant un reflet d’eux-mêmes, ces peintures essentielles révèlent le tempérament ou masquent la fragilité de ces artistes tant chéris de Samuel Courtauld….

Car, à son rôle de collectionneur et d’inhibiteur d’art dans la société, cet esthète anglais partage son amour pour les impressionnistes tout en souhaitant aux communs de mortels de vivre l’émotion d’une confidence murmurée et fantasmée entre l’œuvre et soi-même….  

Un coup de cœur ? Pour la fin du parcours de cette exposition s’achèvant en beauté sur le récit biographique du couple Courtauld…. mettant un point d’honneur à l’influence indéniable et si précieuse d’Elizabeth Courtauld. C’est grâce à cette férue de musique classique (elle organisait même des concerts publics avec le pianiste Artur Schnabel dans la demeure londonienne de Home House) que la Collection Courtauld commence en 1922, avec l’achat de deux premiers tableaux, dont un Renoir…

 

LA COLLECTION COURTAULD. LE PARTI DE L’IMPRESSIONNISME

Exposition en cours – Du 20 février au 17 juin 2019

Fondation Louis Vuitton

8, Avenue du Mahatma Gandhi

Bois de Boulogne

75116 Paris

Ce week-end de 10h00 à 20h00

Les tarifs

– Tarif plein 16.00€

– Tarif famille 32.00€

– Tarif réduit 10.00€

– Tarif réduit 5.00€

 

 

 

Publicités