Dorothée Gilbert : femme, mère, danseuse, pourquoi choisir !


Par Diane Z.

L’histoire de la danseuse française est digne des plus beaux rêves des petites filles. Dorothée Gilbert incarne la parfaite héritière de Marie Taglioni, devenue comtesse Gilbert de Voisins, première ballerine romantique de l’Histoire de la Danse. Etoile depuis 2007, Dorothée enchaîne les plus grands rôles sur la scène du Palais Garnier : à la fois Aurore et Odette, elle porte le tutu comme personne ! Elle a signé depuis l’été 2013 une collaboration avec la marque fétiche de tous les petits rats, Repetto. Voici comment on pourrait décrire Dorothée Gilbert. Portrait élégant d’une jeune femme qui n’a pas voulu faire de compromis et qui a réussi dans tout ce qu’elle entreprend, car elle le fait avec passion, tendresse et sincérité !

Dorothée Gilbert peut l’affirmer : « oui, les femmes françaises peuvent tout avoir, mais pas tout en même temps ! ». La danseuse étoile semble avoir résolu une fois pour toutes l’impossible équation carrière-famille qui obsède de nombreuses femmes.  Durant toute son enfance, elle a suivi les pas des étoiles qui l’ont précédée : Sylvie Guilhem, Elisabeth Maurin… Mais, elle ne s’est pas contentée d’écouter leurs conseils ! Elle a fait ses preuves très tôt en interprétant le rôle-titre de l’Oiseau de Feu en première division.

Originaire de Toulouse, elle intègre l’Ecole de Danse de Paris en 1995. A partir de là, en plus de cultiver sa beauté naturelle, elle travaille avec passion ses entrechats. Depuis toute petite, Dorothée Gilbert n’a jamais renoncé à son autre rêve : être mère. Elle a toujours senti en elle ce besoin de relation d’amour, d’échange et d’apprentissage. En grandissant et en s’épanouissant dans la danse, Dorothée Gilbert a trouvé un sens véritable à sa vie : transmettre tous les dons qu’on lui a inculqués, les secrets de la vie… Maintenant qu’elle a une petite fille Lily, elle peut davantage partager sa passion en plus d’avec son homme, James Bort, photographe artistique. Ainsi, le destin semble lui envoyer ce qu’elle est en mesure d’ assumer, c’est peut-être mieux ainsi. Aujourd’hui, avoir un enfant à 30 ans (ce qui est tôt dans une carrière de danseuse étoile) n’est plus un problème, c’est même devenu une normalité. Dorothée Gilbert fait partie de cette génération qui assume parfaitement sa double vie et qui en sort plus forte ! L’étoile a lâché prise et a accepté de voir son corps changer. Un travail sur soi qui récolte ses fruits et fait mûrir d’un coup la jeune femme (physiquement et psychologiquement).

Expériences nouvelles, challenges nouveaux, la jeune femme n’a pas peur. Elle se sent bien dans ses chaussons et affirme sa personnalité à travers la marque Repetto où pour une fois, elle se voit telle qu’elle est et non pas sous les traits de Lise, Giselle ou Paquita. Elle qui rêve de belles robes, de luxe et de mode quitte bien volontiers ses costumes de tulles pour adopter un style masculin-féminin : smoking type Saint-Laurent, ballerines Zizi et rouge à lèvres, voilà son BABa ! Un goût prononcé donc pour la mode qui confirme encore une fois qu’une ballerine des temps modernes n’est plus cantonnée uniquement à l’univers de la scène : elle s’épanouit aussi dans la « vraie » vie.

Allure racée et élégance toute naturelle, vêtue d’une blouse et d’un pantalon de soie, Dorothée Gilbert fait des apparitions remarquées au sein de la Maison Repetto, rue de la Paix. Dans son univers, images, souvenirs, senteurs ne font qu’un. Une passion est toujours une question d’émotions. La ballerine apprécie ainsi davantage entrer dans la peau d’un personnage dès qu’elle frôle le plancher de la salle de répétition sous la coupole de l’Opéra Garnier. Avoir un pied sur terre et un autre dans les airs (en sautant sur le rythme de la musique et sous l’œil attentif de Gil Isoart).

Ainsi, le parcours de Dorothée Gilbert ressemble à un conte de fées d’une étoile qui brille autant sur la scène que sous les projecteurs des shootings de mode et surtout qui éblouit les yeux de sa petite Lily. Nommée étoile à 24 ans (seulement !), égérie de Repetto, mère et femme comblée … Comment fait-elle ? Son énergie vient surement de sa passion pour ce qu’elle fait et de sa petite famille formidable qui l’aide à garder les pieds sur terre. La vie est faite de doutes et d’obstacles, mais grâce à Dorothée Gilbert, La Mode à La Française est convaincue que seul le fait de ne pas être heureuse nous épuise…

Crédit photos : James Bort 

LOGO22

Publicités

6 réflexions sur “Dorothée Gilbert : femme, mère, danseuse, pourquoi choisir !

  1. Femme accomplie pour sûr..que l’on peut prendre en exemple même si chacune trace sa propre voie pour son épanouissement personnel qui n ‘appartient qu’à elle-même

  2. je t adore Dorothée,et ton plus beau rôle est celui de Maman ,bisous à toi
    janine Guiton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s