Le sens de la Mode selon les talents de demain


Par Diane Z.

La rédaction a réalisé un petit dictionnaire de la Mode à emporter sur la plage pour retrouver, dès septembre, les bancs des défilés avec aplomb ! Dans la mode, on utilise certains mots étranges, on se familiarise avec des néologismes, on poétise des expressions du quotidien, on bannit des termes jugés vulgaires ou inadaptés… La Mode à La Française vous livre un extrait de ce lexique de la Mode en 2015, librement inspiré des présentations des jeunes créateurs de la #PFW2015. Bonne lecture !

L’ÉLÉGANCE : le retour aux fondamentaux du vestiaire d’une femme.

L’HUMAIN : un être qui affirme sa singularité malgré ses différences.

LE DANDY BLACK : un homme inscrit dans son temps qui n’en perd pas pour autant ses origines. Il les porte fièrement et veut être vu parce qu’il veut briller.

LA COMBINAISON : une piècem unique construite avec le minimum de morceaux et d’assemblages qui enveloppe le corps.

LE MATIN : période de la journée caractérisée par une brume froide et minérale tel un nuage ambre-gris qui se dépose sur la terre endormie et sur les corps éveillés.

LA DÉONTOLOGIE : (en mode) respecter la matière utilisée en optimisant les chutes et prendre conscience de l’anatomie humaine pour concevoir un vêtement.

LE LAB. PV : label de Plastique Vestimentaire qui étudie la construction vestimentaire et anatomique par analogie.

LE LAB. F : label de Fibrologie qui étudie la fibre musculaire et la fibre textile par analogie.

PROPRE : notion dépassée (voir : immaculé)

IMMACULÉ : relatif à l’asepsie, au linge blanc, à l’air blanc.

LE RÊVE : une réalité alternative.

LE CIEL : un espace odorant fait d’ozone et de menthol.

LA PLANÈTE TERRE : un repère bleu sur fond de voie lactée.

LE TROMPE-L’ŒIL : l’illustration poétique du corps à travers le traitement du vêtement en 2D et en 3D.

LE MASCULIN : allure nonchalante oscillant entre rigueur et spontanéité et débringuée de raffinement.

LA DURABILITÉ : souci de penser une garde-robe actuelle avec des volumes intemporels et imperturbables face aux changements incessants des tendances.

LE TUBE : pièce dont la complexité et la lourdeur visuelle cache une vacuité physique.

LE PROGRÈS : la synthèse expérimentale du corps, de la couture et de l’électronique.

Screen Shot 2015-05-29 at 2.41.00 PM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s