L’art de la superposition : on en met des tonnes !


Remarquée aux défilés de créateurs tels que Dries Van Noten, Fendi ou Phillip Lim, la tendance des superpositions de vêtements est l’une des plus en vogue de la saison. Le streetstyle parisien s’est empressé d’emboîter le pas à cette tendance.  Il ne suffit pas de cumuler les épaisseurs au risque d’en faire trop et de tomber dans le piège du vortex polaire. Pour vous, La Mode à La Française a décrypté les codes du layering.

La superposition rime avec extravagance, créativité et défi. En effet, ce style impose une allure flexible, en évolution continue. Chaque pièce portée doit être choisie assurément. C’est l’association intelligente de certains habits qui reflète ainsi l’imagination, la passion et la vivacité des modeuses. Textiles de luxe et ornements sobres sont les essentiels pour un look en superposition réussi.

La tendance au layering mélange la sophistication d’un puzzle vestimentaire et l’ingénuité de celle ou de celui qui les assemblent. Résolument tendance et casual, la superposition contrebalance radicalement la simplicité d’une robe ou le classicisme d’une veste droite et cintrée avec un lien noué sur la taille… Les matières et les coloris s’entre-choquent pour laisser s’épanouir un style pétillant. Le raffinement d’une pièce atteint son paroxysme grâce à quelques éclats graphiques. Jupe, collant opaque et bottines à talons très hauts et très féminines sont les cartes à poser sur le jeu de la superposition.

En 2015, on cultive le paradoxe et on adopte la superposition à demi-mesure pour une effet encore plus efficace. Une tenue hivernale se contente alors de superposer au maximum trois ou quatre pièces en tissus légers comme le coton, la soie et la laine à mailles fines. Pour le manteau, on s’autorise d’en porter deux, c’est mieux ! Pour rester dans le style classique, on mise sur des couleurs neutres (beige, gris, blanc, bleu marine…). Les Parisiennes sont devenues addictes de la doudoune ultra fine glissée sous un manteau en laine. C’est la combine tendance du moment !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le châle extra-large se porte également très bien dans la rue. Christopher Bailey, le designer de la marque anglaise Burberry a en effet lancé la tendance en envoyant ses mannequins défiler avec une jetée sur l’épaule. En cachemire ou en fausse-fourrure, à porter par-dessus un gros manteau, le châle est un accessoire imparable pour passer maître dans l’art de la superposition.

Pour éviter le côté as been des collants en laine épais, on opte pour un legging à porter sous une jupe que l’on choisit plus courte qu’à l’ordinaire pour allonger la silhouette. A l’instar de Leandra Medine, bloggueuse sur Man Repeller, on ose l’audace du denim sous une jupe de soie : effet garanti. Pour compléter la tenue, la sobriété est de mise en chaussant une paire de bottillons noirs à talons massifs. Toujours dans la même lignée, la superposition se conjugue avec le style épuré. Mélanger les matières et non les couleurs et les imprimés. Les tons neutres et unis sont parfaits pour ce genre de look ou le too much doit se restreindre à l’empilement des pièces. De même, exit les rangs de colliers, les ceintures larges et les bracelets en série… L’unique accessoire qui couronne le style de la superposition maîtrisée ? Un sac à main enveloppe à anse longue à porter en bandoulière. Élégant et sobre.

Screen Shot 2015-11-04 at 6.45.17 PM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s