Expo : ‘Anatomie d’une collection’ et le vêtement prend vie !


Aujourd’hui, La Mode à La Française a eu le privilège de découvrir la collection ‘Anatomie d’une collection’ au Palais Galliera. Une parenthèse fashion de luxe et de bon goût.

Bienvenue dans un voyage à travers les plus belles pièces portées par Marie-Antoinette, Audrey Hepburn et même Tilda Swinton. Pour un mariage, pour le bal des Dunes organisé par Dior à Vaux-Le-Vicomte, ou pour monter les marches du Palais du Festival de Cannes. Toutes les occasions sont bonnes pour les créateurs de réaliser des robes, des corsages ou des pyjamas pour les plus belles et inspirantes des femmes de leur temps !

Quelle émotion de tomber nez-à-nez avec des ‘reliques du passé’ à travers les dédales du salon d’honneur du Palais Galliera ! Impossible de rester de marbre face à la magnificence de ce gilet ayant appartenu à Claude-Lamoral II – lui qui se prenait pour Louis XIV et pensait le vêtement comme un jardin ! Au détour d’une vitrine, on reconnaît le style très sobre et élégant de l’impératrice Eugénie à travers cette robe en mousseline de coton, en broderies branches et aux motifs de fleurs de muguets. Tout en délicatesse…

Le point d’orgue de cette exposition ‘Anatomie d’une collection’ se trouve dans l’incroyable collection de robes de mariée. Robes d’un jour. Robes des souvenirs. Robes féminines par excellence. On découvre alors des pièces en faille de soie ivoire et en bais de satin portées par des inconnues, mais aussi cette robe Chanel en toile de coton et tulle de soie blanche choisie par Anna Could dont le premier mari confia dans ses mémoires : ‘J’avais l’ambition de faire d’elle la femme la plus élégante de Paris.’ Ainsi, au Palais Galliera, chaque vêtement raconte une histoire qui le rend unique et plus riche à nos yeux. Devant nous, ils prennent vie et on devine, dans l’ambiance feutrée et à demi-éclairée de la Grande Galerie et de la Salle Carrée, les silhouettes de ces femmes particulières qui se sont glissées un jour dedans…

Un coup de cœur ? Ce jumpsuit graphique créé par Yves Saint Laurent pour sa muse (et sœur jumelle) Betty Catroux. Longue à n’en plus finir, cette combinaison-pantalon se fait réinterprétation à la fois du smoking d’homme et des sahariennes ! Le détail ? La fine ceinture dont les quelques rangs de perles viennent délicatement donner la touche féminine à cet ensemble androgyne…

Un conseil ? Les légendes qui accompagnent chaque pièce exposée sont absolument fascinantes et racontent une anecdote croustillante – nous rendant d’autant plus sensibles aux vêtements. Cette intrusion dans l’intimité des sentiments de ces femmes et de ces créateurs permet de toucher du doigt cette partie immergée de l’iceberg fashion qui façonne les vêtements. Alors, lisez TOUTES les légendes !

Accourez vite à cette exposition qui débute le 14 mai prochain et jusqu’au 23 octobre 2016 ! Vous y découvrirez plus de cent pièces, costumes, vêtements et accessoires du XVIIIème siècle au monde contemporain. La richesse des fonds Galliera est un trésor que seul Paris peut nous offrir. Pourquoi ne pas profiter de ce patrimoine de l’élégance ?

Remerciement aux Galeries Lafayette, mécène de l’exposition ‘Anatomie d’une Collection’.

Exposition du 14 mai au 23 Octobre 2016
PALAIS GALLIERA, MUSÉE DE LA MODE DE LA VILLE DE PARIS
10 avenue Pierre Ier de Serbie
75116 Paris
Tél : 01 56 52 86 00

Suivez le @PalaisGalliera sur Facebook & Twitter!
#AnatomieCollection est le hashtag officiel de l’exposition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités