Chez Christie’s : « Paris Jewels », le bijou à l’état pur


Hier matin, une rédactrice de La Mode à la Française a eu le privilège de visiter l’exposition en avant-première de l’exceptionnelle vente aux enchères ‘Paris Jewels’ qui a eu lieu dans l’après-midi du 1er juin au Christie’s, avenue Matignon.

Parmi toutes ces parures, ces broches, ces bagues, ces manchettes ornées des plus beaux diamants, saphirs, rubis et émeraude et taillées par les maisons joaillières les plus reconnues : Suzanne Belperron, rené Boivin, Ulla Kaufmann, Constantin Vacheron mais aussi Cartier (beaucoup de pièces Cartier !), Bulgari, Chopard, Hermès et Messika, nos coups de cœur !

Au premier étage de cet hôtel particulier, à l’abri du remue-ménage qui secoue les couloirs de l’aile gauche, nous avons jeté notre dévolu sur deux créations signées Wallace Chan et Sam-Tho Duong.

Qui ? Wallace Chan.

Universellement reconnu comme étant le seul joailler d’origine chinoise à maîtriser à la fois création innovante et technique révolutionnaire. Il était donc naturellement présent chez Christie’s ce jour-là. « Le Maître de l’Orient » est réputé pour ses collections d’art joailler qui mettent à l’honneur le diamant et les pierres précieuses les plus rares et les plus extraordinaires. La maîtrise incontestable dont Wallace Chan fait preuve comme sculpteur et joailler permet aux pierres d’émettre une lumière éthérée. Parce qu’il aime raconter des histoires, Wallace Chan crée des bijoux d’une formidable profondeur poétique et conceptuelle : ce sont aussi des œuvres concrètes et tangibles aux formes et aux dessins complexes mettant en œuvre un savoir-faire étonnant. Ses techniques innovantes de sertissage et de moulage nous ont subjuguées ! Emerveillement total devant le fruit de ce talent venu d’ailleurs !

Quoi ? Trois broches améthyste et aigues-marines. Figurant des papillons, le premier serti d’une améthyste marquise, les ailes dans un dégradé de jaune, rose et bleu, les deux autres sertis d’aigues-marines, les ailes en dégradé d’orange, violet et bleu… De la pure magie.

SAM_6283

Qui ? Sam-Tho Duong.

Né au Vietnam en 1969, le bijoutier est venu en Allemagne dans son adolescence. Il a posé ses valises dans la ville de Pforzheim ou il fait ses armes dans des ateliers joaillers traditionnels puis intègre l’université pour suivre une formation en design. Sa signature se retrouve dans l’utilisation de matériaux simples et intemporels tels que les perles d’eau douce pour obtenir un résultat souvent radical et toujours sublime. Sam-Tho Duong considère les perles comme des objets dont toute la beauté se révèle dans le porter. On aime ses collections joaillières qui rappellent les formes naturelles des pierres.

Quoi ? Le collier « Frozen » en perles d’eau douce. Formé de grappes de sphères d’argent patiné serties de perles d’eau douce oblongues piquées d’une bille de nylon noir, la chaine en argent patiné et plissé. Une pièce unique !

SAM_6290

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités