Ludovic Baron : Un artiste photographe hors(mode) hors norme !


Ce matin, une des rédactrices de La Mode à la Française s’est rendue derrière les Champs Élysées (et en face du Bristol) à un petit déjeuner très spécial. Invitée par Ludovic Baron -qui revient tout juste de Cannes où il a dressé le portrait d’Eva Longoria, entre autres, nous avons découvert son travail et la passion pour l’art de la photo et du cinéma qui l’anime.

Sous les toits d’un bel immeuble haussmannien au cœur de Paris, rive droite, sous une verrière captant les rayons du soleil matinale, on découvre les œuvres du jeune talent français très prometteur : Ludovic Baron. Accueillie comme il se doit (thé et viennoiserie Dalloyau), on découvre quelques une des magnifiques œuvres présentées sur des chevalets comme des tableaux – ou comment réinterpréter le principe d’une galerie d’art perchée sur les toits de Paris ! Bref, à peine entrée, Ludovic nous emmène dans son monde et nous propose une première réflexion devant « Le Radeau de la Richesse Perdue » : chaque détail compte et ils sont nombreux, ils se cachent ici et là, on retrouve des références culturelles et on apprend le sens de toutes ces symboliques. Rien n’est laissé au hasard, chaque élément, chaque posture, chaque couleur, chaque visage est pensé minutieusement. Ludovic Baron est passionné -aucun doute !

Il nous propose ensuite une immersion dans le monde du digital et de la beauté féminine : deux idées qui apparemment n’ont rien en commun mais que le jeune talent marie à la perfection. Dans « La femme en bleue face à la porte du digital », la légèreté des mouvements suggérés, l’harmonie des contrastes et le choc des indices culturels sont fascinants. L’histoire de chaque tableau semble sans fin.

Pour attiser encore davantage notre curiosité – et nous bousculer aussi !, Ludovic Baron nous explique les origines et les coulisses du tableau-portrait de celui qu’il considère comme l’inventeur américain du porno. Il fallait entendre Ludovic Baron raconter l’épopée de la réalisation de ce projet depuis LA ! Car, si Ludovic Baron a un carnet d’adresses bien rempli en France, il cherche également à percer à Los Angeles où il se rend très régulièrement.

Son rêve ? «  Créer des blockbusters qui suscitent l’émotion et les sentiments – et pas seulement de l’action ! »

Prochain rendez-vous ? « A la Biennale de Venise dans quelques jours. C’est la première fois ! »

Après cette superbe matinée un peu hors du temps où nous avons fait de belles rencontres, nous sommes repartie avec notre « Danse à l’Opéra » dédicacé ! On vous invite à le découvrir sur son site  !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Ludovic Baron

Remerciements Ludovic Baron et Dalloyau

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités