(Rendez-vous) La comédie musicale Clemenceau par la troupe AICOM


« Clemenceau le Musical » est bien l’événement qui a marqué cette fin d’année. Dernier chef d’oeuvre de Pierre-Yves Duchesne présenté dans la salle mythique du Palais des Congrès, cette orchestration symphonique nous a replongés à l’époque de la grande guerre 14-18. Une réussite portée par la troupe AICOM et soutenue par Lara Fabian et Augustin Galliana. Rideau.

C’était un 11 novembre pluvieux de cette année 2018, célébrant le centenaire d’une guerre qui avait tout sauf celle d’être « drôle ». D’une guerre qui a détruit la vie de millions de soldats mais qui a aussi fait naître des grands hommes, des héros. Parmi ces illustres inconnus, un a retenu l’attention de l’Histoire : Georges Clemenceau. Et c’est à lui que le metteur en scène Pierre-Yves Duchesne a voulu rendre hommage en cette année anniversaire en produisant « Clemenceau le Musical ».

C’est ainsi qu’après s’être recueillie près de la flamme du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe, la rédaction s’en est allée au Palais des Congrès pour applaudir la troupe AICOM composée de cent artistes ! Un instant de grande émotion et de partage vécu avec le public et les comédiens.

Pourquoi on aime ? Parce que cette fresque musicale mêle Histoire et histoire, mémoires des tranchées et intimités des couples, séparations et retrouvailles épistolaires, drame et espoirs…. Autant le décor (avec la reconstitution de tranchées) que la narration écrite et composée par Jacques Raveleau-Duparc illustrent à la « presque » perfection l’épopée que fut cette terrible guerre bouleversante. Total, ce spectacle nous ouvre les portes, les yeux et le coeur sur cette période d’une cruauté puissante, d’une magnifique humanité et d’un déchainement de rebondissements. Heures de gloire et hymne aux honneurs : « Clemenceau le Musical » est une victoire théâtrale et artistique.

Un coup de coeur ? Pour le talent de Laetitia Kullean dont la voix (un brin gospel) n’a laissé nul spectateur de marbre. Entourée de ses camarades comédiens, elle a su participer à la renaissance de ces diables d’hommes, de ces sentinelles de la Liberté. Son chant s’est transformé en un cri immense de fierté en l’honneur de ces soldats inconnus. Et sa mélodie a réveillé en nous la mémoire des destins peu ordinaires de ces poilus extraordinaires !!!!

clemeanceau7DP-IL-ETAIT-UNE-FOIS-BROADWAY-1

clemenceau

Pour retrouver la programmation des spectacles à venir, cliquez ici 

ou rendez-vous sur le site youprod.com 

Publicités