Dorothée Gilbert, nouvelle égérie de Piaget


Par Diane Z.

Dorothée Gilbert, danseuse étoile très convoitée, est invitée par la maison Piaget à danser un pas de deux. En effet, séduit par l’élégance et le charme de la jeune femme, le joailler suisse lui a demandé d’entrer dans la danse de la maison historique. Pour présenter sautoirs, boucles d’oreilles, colliers et bagues, Dorothée Gilbert fait preuve de sensualité et de simplicité, tout en nuances. Un nouveau visage pour une nouvelle aventure alors que Piaget a ouvert début mai sa plus grande boutique sur la mythique rue de la Paix (numéro 7), à deux pas de l’Opéra Garnier… Laissant de côté tutus et chaussons, c’est désormais de bijoux que Dorothée s’habille, se coiffe et se pare.

Choisie pour présenter la nouvelle collection de joaillerie, l’étoile Dorothée Gilbert pose pour le photographe français James Bort. A la fois simples et sophistiqués, les bijoux Piaget, luxueux sur toute la ligne, trouvent leur refuge dans les traits si bien dessinés du corps de la danseuse. Une évidence comme une symbiose entre deux mondes de l’Art qui touche à sa perfection.

Toujours très appréciée et pourtant très discrète, Dorothée Gilbert ne cesse de surprendre. Elle s’illustre là où on ne l’attend pas. Sa beauté sans pareille, son physique de sirène et son regard captivant font d’elle une incarnation de l’audace et de la passion, valeurs chères à Piaget. Après Jessica Alba et Bar Rafaeli, Dorothée Gilbert porte les diamants Piaget, symboles ultimes de l’amour, selon la légende égyptienne de la « veine de l’amour ». Un nouveau rôle, pas si éloigné finalement de ceux d’Odette dans Le Lac des Cygnes ni d’Aurore dans La Belle au Bois Dormant, ni même de Nikiya dans La Bayadère..!

Comme on danse un ballet, Piaget raconte une histoire faite de magie et de fêtes. Gouttes de diamants, feuillages soulignant le visage… qui mieux qu’une étoile pouvait incarner ce feu d’artifice de lumière et d’émotion? Telles les pirouettes et les entrechats qui s’animent avec la musique, les parures Piaget portées par les plus belles femmes expriment, dans une parfaite harmonie, l’excellence d’une pierre rare qui s’anime au contact de la beauté. Un poème qui fait rimer bijoux et passion, grâce et magnificence.

Déjà maman, étoile de l’Opéra Garnier et égérie de Repetto, Dorothée Gilbert peut être fière de son parcours et de ses rôles d’ambassadrices. Loin du glamour des starlettes de Hollywood, Dorothée offre une véritable bouffée d’air pur et sincère à l’image de Piaget qui se veut une maison du luxe et de l’élégance.

Dorothée Gilbert entre ainsi dans le cercle très fermé de celles qui se donnent pour faire rêver. Pureté et transparence, comme le plus délicat des diamants. La danseuse étoile n’a rien à voir avec une étoile filante. Elle s’apparente plutôt à un astre éternel qui brille déjà de mille feux sur scène et qui brillera encore longtemps dans le ciel…

Crédits photos : James Bort et Piaget

Screen Shot 2015-05-29 at 2.41.00 PM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s