Le style années 60 des femmes de la série « Mad Men »


Par Genie F.

A l’occasion de la fin de la série « Mad Men » et de l’époque des festivals en tout genre, la Mode à La Française tourne son objectif sur les quatre femmes principales de la série américaine, et leur style vintage années 60. Pause style et inspiration.

Betty Draper, la classique

Mère de famille classique, chic et stricte, Betty Draper est interprétée par January Jones. Elle arbore un style BCBG tel qu’on pourrait le décrire aujourd’hui. Foulard, perles aux oreilles ou au cou – jamais les deux, maquillage discret et rouge à lèvres en toutes circonstances, telles sont les caractéristiques de son style. Les lunettes de soleil à la Jackie Kennedy sont indispensables, et un carré blond volumineux et ondulé complète le tout.

Pour les sorties estivales les shorts taille haute, les chemisiers « liberty » et les blouses colorées sont de la partie. En soirée, une Betty Draper portera une robe longue ou mis-longue, et accessoirisera avec des boucles d’oreilles, un collier, un bracelet, des gants et une pochette, pour un résultat élégant et sophistiqué.

Peggy Olson, l’indépendante

Contrairement aux autres personnage de la série, le style de Peggy Olson évolue significativement au fil des saisons. D’abord dévoilé comme timide et réservé, le personnage joué par Elisabeth Moss prend de l’assurance et devient indépendant, voire féministe. Peggy porte alors fièrement un style « moderne ». Toujours naturelle et au maquillage léger, elle opte d’abord pour la frange et la queue de cheval, puis pour un carré coiffé sur le côté.

Le foulard est le « it » détail avec lequel Peggy joue astucieusement: au cou, dans les cheveux, au poignet ou complétant une robe ou une tunique, le foulard est un élément essentiel du style vintage. Toujours en robe, elle s’adapte et passe du modèle droit et plissé au modèle cintré, pour une allure plus chic et distinguée. Côté accessoires, Peggy reste sobre, ne s’autorisant que boucles d’oreilles et colliers discrets. Moderne, elle affiche cependant toujours une montre ronde ou carrée au poignet.

Joan Holloway, la séductrice

Séductrice à fort caractère, Joan Holloway sait ce qu’elle veut. Femme épanouie, elle assume ses formes et sait les mettre en valeur. Interprétée par Christina Hendricks, Joan est la seule femme associée de l’agence de publicité qui forme le cadre de la série « Mad Men ». Elle est toujours impeccable, et alterne avec succès jupes taille haute, chemisiers en soie et robes cintrées à manches courtes ou trois-quart.

Versatile, son style est cependant toujours approprié. Sobre, élégante, ou tout simplement sublime, Joan ne jure que par ses talons, son rouge à lèvres, sa frange et son chignon. Elle ose les imprimés, en impose au travail et séduit en dehors. Elle n’a pas besoin de beaucoup d’accessoires pour compléter ses atouts. Boucles d’oreilles tous les jours, collier à l’occasion, Joan aime aussi les bagues à pierres semi-précieuses.

Megan Calvet, la sensuelle

Artiste avec un côté un peu « hippie », Megan Calvet-Draper est notre personnage préféré de la série. Irrésistible et magnétique, tout lui va. Jouée par Jessica Paré, Megan sait mettre en valeur ses atouts: maquillage forcé autour de ses grands yeux bleus, rouge à lèvres couleur pastel pour ses lèvres fines, et « blush » pour des pommettes roses comme il faut. Cheveux longs, elle adopte l’effet coque sans modération et les boucles tombant sur les épaules. Cheveux courts, un carré simple lui va à ravir.

Toujours bien habillée, Megan aime se parer de beaux bijoux et raffole des diamants. Les imprimés colorés contrastent parfaitement avec son teint et le foncé de ses cheveux. En Californie, elle profite des beaux jours avec des robes et chemisiers légers en voile. Le soir, Megan aime porter des robes mi-longues en soie ou en satin ornées de pierres pour un effet vintage très « Cléopatre ».

Screen Shot 2015-05-29 at 2.41.00 PM

Publicités

Une réflexion sur “Le style années 60 des femmes de la série « Mad Men »

  1. On a l’embarras du choix pour se créer un style bien à soi en prenant un peu de chacune de ses actrices : à tester ensuite dans les clubs « vintage » parisiens ( pour peu qu’on y ait ses entrées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s