FWMadrid : Confidences en backstage du duo ALVARNO


 

Alors que le duo créateur franco-espagnol ALVARNO présentera demain son défilé Automne/Hiver 2016-2017 à la Feria de Madrid à l´occasion de la Fashion Week espagnole, nous avons eu la chance de nous glisser dans les coulisses de cette jeune maison et de découvrir qui se cachent derrière la marque Loris Azzaro? – en effet les créateurs de Loris Azzaro à Paris et les créateurs d´ALVARNO à Madrid ne sont qu´un seul et même duo ! Moments de complicités exclusifs avec Arnaud Maillard et Alvaro Castejon.

L´un est Français et a fait ses armes à l´atelier Mode Fleuri Delaporte puis à l´École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne avant de se parfaire auprès de Karl Lagarferld pendant quinze ans. L´autre est Espagnol et a fait ses études de mode à New-York à la Fashion Institute of Technology avant de prouver ses talents chez Givenchy, Alexander MacQueen et … Karl Lagarfeld!

Le destin a voulu que ces deux personnalités se rencontrent pour réaliser leurs rêves : créer leur propre marque et ainsi se libérer des carcans de la signature stylistique d’ une maison de mode historique – Loris Azzaro en l´occurrence ! Si ALVARNO est la contraction de leurs deux prénoms, le nom de la maison prend tout son sens quand on est témoin de leur travail créatif au quotidien. Tout est dit, tout est pensé, tout est fait ensemble, en concomitance, avec naturel et évidence. Un parfait duo pour engager le plus bel avenir d´une jeune marque de prêt-à-porter haut de gamme.

Quant on leur demande comment ils ont vécu leurs expériences aux côtés du pape de la mode – comprendre Lagarfeld – ils sont unanimes : “C’est vrai que c´était une rêve car Karl incarne un mythe à lui tout seul et son expérience lui donne une aura qui inspire d’emblée le respect!” Mais, on n’est pas ici pour parler du passé. “ Désormais, il est temps de voler de nos propres ailes et de concrétiser nos projets!” D´ailleurs, on se demande pourquoi avoir préféré Madrid à Paris? “On a une attache particulière avec l´Espagne. On se sent bien avec la culture espagnole et on croit en son potentiel en matière de création fashion. On considère Madrid comme une des principales portes d´entrée de l´Europe. C’est pour cela qu´on mise tout lors des présentations de nos collections à la semaine de la mode madrilène!”

On a compris que ALVARNO a eu le coup de cœur pour Madrid – ce n´est pas pour rien que la maison a ouvert son premier flagship dans la capitale espagnole… Mais, parlons donc de ce défilé qui aura lieu demain : “Pour cette collection ALVARNO Automne/Hiver 2016-2017, nous nous sommes inspirés du célèbre tableau de “La Dame d´Or” de Gustave Klimt ainsi que du film de Simon Curtis dédié à l´histoire de ce portrait – Helen Mirren en est la merveilleuse actrice! Nous avons été séduits par l´atmosphère riche, gold et shinny qui s´en dégage.”

On se demande alors comment est-il possible de traduire une œuvre d´art picturale en vêtements ? “Avec des tissus en broqua, du Jacquard et aussi des reliefs.” En effet, alors qu´Alvaro nous dévoile la première pièce de la nouvelle collection, on remarque très vite le travail minutieux qu´a dû nécessiter la production de chaque tenue. Arnaud précise devant nos visages à la fois subjugués et déconcertés : “ les motifs sont tous faits main par un atelier français, les broderies sont Swarovski et les peintures sont réalisées à la feuille d´or.” Un vrai travail d´orfèvre ! On comprend alors que lorsque tous les arts se combinent, se mélangent et se nourrissent les uns des autres, cela aboutit à des productions magiques…

Retour à la réalité. Justement, en nous montrant cette cape en néoprène effet animal et en texture de flocage, Arnaud signale avec son œil d´expert : “ça ne va pas, il faut la repasser immédiatement”. Exécution.

A présent, on parle de chiffres : “Nous aurons 36 sorties demain au défilé de la Fashion Week, ce qui correspond à environ 70 pièces.” On a le temps de faire le calcul pendant que les créateurs sont réquisitionnés pour juger le premier examen d´une mannequin. Un passage, deux passages, … Verdict? Il faut maintenant faire des essayages.

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s