Le Coeur Paris, le project space effervescent. Renversant !


Dans sa volonté d’ouverture sur l’international et les cultures étrangères, Le Cœur  propose une expérience lifestyle du japon entre tradition et modernité, art et design, un concept d’exposition night and day qui fera vivre successivement des expériences au rez-de-chaussée le jour et au sous-sol la nuit. Véritable lieu new age au cœur de la capitale, Le Cœur est le hot spot du moment à ne pas manquer !

Le concept ?

Cet espace d’exposition alternatif s’anime toute l’année à travers un programme d’expositions thématiques, de focus géographiques et de projets initiés par des artistes, des curators ou des marques. Project Space effervescent, le Cœur décloisonne l’espace d’exposition tel qu’il est généralement conçu, pour mixer arts plastiques, design, gastronomie, mode ou performance. Réceptacle de rencontres interdisciplinaires, le Cœur redéfinit l’exposition dans sa globalité et s’improvise également éditeurs d’objets et créateur d’expériences.

Qu’est-ce qui nous y attend ?

Au rez-de-chaussée, le visiteur traversera un jardin sec pour accéder au mini salon de thé conçu par la céramiste Natsuko Uschino. On pourra y déguster le traditionnel Genmaicha de l’illustre maison de thé Jugetsudo. Une exposition des photographies de Kawashima Kotori rythmera également l’espace avec un collage d’inspiration japonaise à mi-chemin entre tradition et modernité. L’expérience « jour » se poursuit par un Pocket Shop, et une vitrine origami de l’artiste florale Akiko Usami pour la marque Paris Miki.

Le soir, on fait quoi ?

Les visiteurs sont invités à découvrir l’espace inférieur transformé en bar karaoke. La première pièce présente un mini bar dessiné et conçu par le jeune designer japonais Tsuyoshi Hayashi, inspiré de ceux du quartier de Shinjuku. Les murs s’habillent des réinterprétations de portraits de femme Araki par Maroussia Rebecq, la directrice artistique du Cœur.

Et côté musique ?

Pour l’exposition Paris Tokyo, Kumi propose de nous plonger dans le Tokoyo by night et anime des soirées Karaoké ultra kawai.Mais qui est-elle ? Avant de devenir Kumisolo, Kumi est née au Japon. A l’adolescence, elle voit un film de Jean-Luc Godard avec Anna Karina et se dit : «  Paris, c’est ici qu’il faut vivre.  » Elle accomplit une musique entêtante bercée de diverses inspirations allant de Bob Dylan à Elli Jacno.

Le petit + ?

A l’occasion de l’exposition City Glance #1 Tokyo au Cœur, Sony installe son studio photo, inspiré des photobooth japonais. Les visiteurs se mettent en scène avec les mobiles Sony Xperia Z5 et avec des messages pop. La meilleure photo postée sur instagram fera gagner un téléphone à son auteur. Alors on tente son sexappeal ?

CITY GLANCE #1 TOKYO

PARIS TOKYO @ LE COEUR PARIS

Du 22 mars au 30 avril 2016 – Du mardi au samedi de 12h à 19h30

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités