R.I.P Sonia Rykiel


Elle était libre, elle était indépendante, elle était têtue mais elle était… femme. La grande Sonia Rykiel a marqué de son imposante chevelure rouge or la mode durant toute la seconde moitié du XXème siècle. Aujourd’hui, la dame aux grands yeux verts s’est éteinte à 86 ans.

Tout a commencé par une histoire d’amour. Une histoire d’amour entre un homme et une femme qui se sont aimés comme on n’aime plus. Tout s’est accéléré après le plus beau don qu’une jeune femme peut faire dans sa vie : porter un enfant et le mettre au monde… Tout a VRAIMENT commencé par une histoire d’amour. Une histoire d’amour entre la mode et une créatrice.

Car, si Sonia Rykiel est aujourd’hui l’icône de mode qu’elle a toujours voulu être, elle doit une partie de sa gloire à son mari, Sam Rykiel, qui l’a toujours encouragée dans ses débuts, qui a cru en elle et l’a accompagnée jusqu’à ce qu’elle vole de ses propres ailes et décide de trouver refuge dans le quartier de Saint Germain des Près. Peu à peu, elle y a ses habitudes, s’y sent bien et commence à créer sans plus finir : elle dessine sans relâche et réussit le tour de force de dessine les nouveaux contours du style moderne et contemporain.

Inspirée des évènements qu’elle vit en plein cœur (les débordements de mai 68), elle a l’idée de génie d’inscrire sur ses créations des mots, des mantras – comme elle en voit tant sur les murs des universités et des bâtiments qui peuplent le quartier de la Sorbonne.

Touchée par plusieurs expériences dramatiques (des fausses couches à répétitions), Sonia Rykiel a révolutionné la « petite robe noire » de Chanel. Un grand classique dans la garde-robe de la dame aux cheveux couleur « soleil chaud ».

Adulée par les Françaises autant que par les Américaines, Sonia Rykiel a su s’effacer pour laisser la place à sa fille Nathalie qui a choisi Julie de Libran pour assurer l’avenir de la marque germanopratine et faire briller l’étoile Sonia éternellement dans la sphère de la mode internationale.

FRANCE. Paris. 2008. Sonia Rykiel French fashion designer at her home.

Ce que l’on gardera de Sonia Rykiel, ce sera surtout sa vision de la femme, de la vie d’une femme, celle qui vit aujourd’hui, ici à Paris ou ailleurs… Peu importe, la mode est universelle et immortelle.

« Plus tard, lorsque je ne serai plus la même, j’offrirai des cocktails sublimes dans des verres superbes. Je serai jeune longtemps, je ne me laisserai pas happer par la vieillesse, je me battrai, me transformerai, je ne crois ni aux potions, ni aux massages, je ne crois qu’à l’allure, au déplacement du dos, de la tête, je deviendrai un symbole. » Sonia Rykiel

Pour découvrir l’univers de Sonia Rykiel, cliquez ici

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités