[Expo] Le créateur « Del Pozo » à Madrid


Jusqu’au 23 octobre, le créateur madrilène Jesus del Pozo est mis à l’honneur dans une exposition à la Sala Canal de Isabel II de la Comunidad de Madrid. Près de cinquante pièces originales se succèdent en tourbillon.

Faire une petite pause dans le calendrier de la Fashion Week ? Qui n’en a pas rêvé ! Samedi soir dernier, la rédaction de la Mode à la Française a eu l’opportunité de quitter la Feria de Madrid et de s’échapper le temps d’une escapade touristique et culturelle dans un des musées méconnus de la ville. Une expérience inoubliable à vivre et que nous partageons ici.

Tel un déferlement vertical de tissus et de broderies, ces robes et autres pièces improbables illuminent les murs sombres d’un ancien pigeonnier réhabilité situé au nord de la capitale espagnole. Un contraste de lumière qui met en évidence l’approche philosophique de Jesus del Pozo et sa conception particulière de la mode. Confectionner une robe est pour lui l’unique moyen d’expression culturelle.

En effet, Jesus del Pozo dépasse la simple « création de mode » pour toucher du doigt (à coudre) l’art. Les formes abstraites sont synthétisées dans le choix des textures et des couleurs. Ici et là, on se prend de vertige en contemplant les créations de del Pozo ! Comme pour mieux ressentir l’ivresse qui habitait le créateur durant sa période prolifique.

Impossible de rester de marbre face à des pièces construites à partir de matière plastique. Car, Jesus del Pozo a ce don pour trouver l’inspiration dans l’univers de la poésie. Un mélange de rêves et de techniques qui a donné naissance à un langage, propre à del Pozo.

Six étages. Six escaliers de fer. Six périodes de la vie du créateur qui consacra 37 ans de son existence à la mode. Une exposition verticale qui prend son sens quand on découvre au fur et à mesure la personnalité de Jesus del Pozo et qu’on s’imprègne de son monde en touchant des yeux ces pièces uniques, énigmatiques et magnétiques.

Pourquoi on a aimé ? Parce que Jesus del Pozo résume à lui seul l’Espagne, le véritable cœur de ce pays, au-delà des clichés ! Il a contribué au rayonnement de son pays en confectionnant des pièces non seulement pour la mode, mais également pour des pièces de théâtre, des ballets, des films et des opéras. Nous avons retrouvé toute cette richesse et cette diversité de styles (qui ne font pourtant qu’un et forment l’identité madrilène) au cours de ce parcours initiatique.

Un coup de cœur ? Pour la pièce maîtresse de l’œuvre globale baptisée « Movida madrilena » ( voir la photo de couverture) qui illustre sa volonté de jouer constamment avec les volumes, les textures et les couleurs. Comme un laboratoire, son atelier ressemblait à un espace de vie où l’on recherche une forme qui puisse susciter de l’émotion et un sentiment. Et la « Movida madrilena » réalisée en 1980 se compose d’une jupe en organza, en métal et en satin et d’un bustier en coton avec des applications de verre… Ce haut de corps est parfaitement révélateur de l’idée de Jesus del Pozo d’aller chercher au-delà de l’univers de la couture pour trouver des matériaux étrangers (et étranges) et les marier avec le textile traditionnel. Un coup de maître !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du 13 septembre au 23 octobre

Sala de Exposiciones Canal de Isabel II

C/ Santa Engracia, 125

28003 Madrid

Tel: 91 545 10 00 – Ext. 2505

Mar-Sam : 11 :00 – 20 :30 h

Dim et fêtes : 11 :00 – 14 :00 h Fermé : Lundi

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités