[Noël 2016]Expo : « La France d’Avedon Vieux Monde, New Look » à la BnF


Le temps d’attendre Noël a sonné – enfin ! Et pour vous aider à remplir votre «Wish List », la rédaction de La Mode à la Française a confectionné, rien que pour vous, un dossier spécial Noël réunissant le meilleur de notre sélection « coup de cœur. » Ne nous remerciez pas : profitez- tout simplement !

Du 18 octobre 2016 au 26 février 2017, l’exposition « La France d’Avedon Vieux Monde, New Look » à la BnF explore l’attachement de Richard Avedon (1923 – 2004) pour la France. Des années 40 où il vient photographier les collections de mode à Paris pour Harper’s Bazaar jusqu’à sa collaboration au magazine Egoïste à partir de 1985, sans oublier son travail autour de l’œuvre de Jacques Henri Lartigue…

On ne s’en lasse pas ! Les pages de l’ouvrage de cette exposition défilent et les portraits se suivent, ils se ressemblent et en même temps ils sont tous différents. Ils expriment tous un sentiment, une émotion propre à chaque personnalité. Mais, toujours, on comprend que ces clichés sont signés par Richard Avedon.

Richard Avedon, c’est lui qui a rendu ses lettres de noblesse à l’Art de la Photographie, qu’il considérait comme tel – et était bien le seul ! A l’époque, la sculpture et la peinture étaient de mise dans les salons et autres intérieurs privés. La photo était exclue et Richard Avedon s’est efforcé toute sa carrière à donner raison à ses clichés, à les délester de leur pauvreté. C’est aussi lui qui est né à New York dans le même immeuble que Rachmaninoff et qui a vu sa carrière débuter quand il lui a demandé un autographe et pris une photo de lui sur le palier… C’est aussi lui qui s’est formé à la photographie dans la Marine Marchande avant d’intégrer le Harper’s Bazaar. C’est aussi lui qui est tombé amoureux de Paris, Gabrielle Chanel n’y étant surement pas pour rien – il admirait sa force, son désir et sa volonté qu’il ressentait dans son cou ! C’est enfin lui –et lui seul- qui a su faire de Paris son terrain de jeu, le lieu où les images contiennent toute une histoire, un passé, un présent, un futur.

Richard Avedon nous a apporté son génie, son talent, sa fougue et sa détermination. Grand fan des photomatons, il tenait pourtant à cacher la spontanéité et la sincérité d’une prise en la retouchant –invariablement… Toutes les françaises sont passées derrière l’objectif de Richard Avedon. Par lui, le fameux magazine Harper’s Bazaar avait des allures très frenchy ! La blondeur de l’une, le porter d’un trench Boucher de l’autre ou encore la secret d’un sourire en coin de celle-ci avaient une toute autre dimension quand Richard Avedon capturait ces instants. Zizi Jeanmaire, Anouk Aimée, Gabrielle Chanel, Simone Signoret, Françoise Sagan, Louise de Vilmorin en passant par Dido Renoir, Alix Grès et Rosamond Bernier, toutes vous dit-on !

Un coup de cœur ? On ne résiste pas devant ce cliché de Gabrielle Chanel pris en mars 1959. Tout d’abord, la courte biographie écrite par Richard Avedon lui-même est déjà croustillante, qualifiant Coco de « prophète de la mode au goût infaillible ». Le photographe a choisi de l’immortaliser dans l’une des pièces emblématiques de la collection : le fameux tailleur en laine Prince de Galles. Et Avedon de préciser qu’il adore les perles volumineuse que Chanel porte autour du coup… et du parfum N°5 qui embaume toute la pièce ! La France sous l’œil de Richard Avedon, c’est cela !

Le plus ? La RATP a lancé sur son réseau une exposition spécifique intitulée « La RATP invite Richard Avedon ». Composée de 44 clichés dont 27 exclusifs, elle est organisée autour de trois thématiques : Portraits de cinéma, Danse et Mouvement, Avedon à Paris. Les clichés du photographe sont exposés en grand format dans des scénographies exceptionnelles dans certaines stations parisiennes ! Une aubaine pour les métropolitains que nous sommes !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un dernier mot? « A city of head and heart, Paris is the essence of France. » Richard Avedon. Cette phrase nous dit et les milliers de photos prouvent la véracité de ces propos !

La France d’Avedon
Vieux monde, New Look
Sous la direction de Robert M. Rubin et Marianne Le Galliard
Format 15×19 cm, relié
800 pages
Plus de 500 illustrations
Prix : 59 euros
Editions de la BnF

Avec le soutien de La Terra Foundation For American Art et la Fondation Louis Roederer.

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités