(Théâtre) « C’est encore mieux l’après-midi » au théâtre Hébertot : La comédie la plus folle de ce printemps !


C’est avec brio que Jean Poiret a adapté la pièce de Ray Cooney « C’est encore mieux l’après-midi » jouée la première fois il y a exactement 30 ans au Théâtre des Variétés (avec Pierre Monde et Michel Laroque…). A voir en ce moment au Théâtre Hébertot

En ce mercredi soir de février, une représentation très spéciale avait eu lieu au théâtre Hébertot : la « couturière » de la pièce « C’est encore mieux l’après-midi » de Ray Cooney. La rédaction était invitée parmi quelques privilégiés à cette pré-répétition générale où les derniers détails peuvent être rectifiés. Avant le lever de rideau, l’acteur Pierre Cassignard nous prévient que « tout peut se passer lors de cette représentation » ! Et pourtant, tout fut parfait et nous avons eu à loisir de profiter pleinement de ce cocktail artistique de bonne humeur… à la parisienne !

« On a ri ! On a bien ri ! » Voici les premiers mots qui nous sortent de la bouche après une heure et demie de rire, de larmes, de sourires et d’exultation ! Si le début laisse un peu perplexe, le fil de l’histoire se tord vite et fait tant de noeuds que nous en avons le souffle court. Mais le spectateur reste tenu en haleine par le jeu des acteurs et se laisse guider par le talent des uns et la fougue irrésistible des autres. Les rebondissements n’en finissent pas et le rythme se veut très soutenu. Les portes claquent, les allées et les venues sont permanentes. Rien n’arrête les personnages dans la tempête des sentiments à laquelle se mêle l’ouragan des circonstances hasardeuses.

L’histoire ? Dans un hôtel proche de l’Assemblée Nationale, Richard, un célèbre député qui défend la vertu, se prépare à un après-midi coquin avec une secrétaire du premier ministre au lieu d’assister à un débat parlementaire de la plus haute importance. Mais la présence de sa femme Christine dans le même hôtel et la maladresse chronique de son assistant Georges vont déchainer les catastrophes et une série de quiproquos.

Pourquoi on aime ? Parce que les portes claquent, les baignoires débordent… mais la morale est sauve ! On retrouve tout à fait les caractéristiques d’un Feydeau mais avec une touche d’humour anglais propre à Ray Cooney.

Un coup de coeur ? S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de cette pièce de boulevard tellement rafraîchissante, nous évoquerions le génie théâtral de Sébastien Castro dans le rôle du secrétaire gaffeur. Celui disait que « le rire était une vraie drogue », nous en a donné la preuve avec son interprétation géniale de ce Georges maladroit. Avec « C’est encore mieux l’après-midi », Sébastien Castro confirme sa place parmi les comédiens français à suivre !

Sébastien Castro disait également « Entendre les gens éclater de rire tous les soirs, c’est absolument merveilleux » Alors allez au Théâtre Hébertot, cela vous fera un bien fou et à lui – à toute la troupe – aussi !

affiche-cest-encore-mieux-lapres-midi

Une pièce de Ray Cooney
Adaptation française Jean Poiret
Avec Pierre Cassignard – Lysiane Meis – Sébastien Castro
Guilhem Pellegrin – Pascale Louange
Guillaume Clérice – Rudy Milstein – Anne-Sophie Germanaz
Mise en scène José Paul
Assistante Mise en scène Emmanuelle Tachoires
Décors Jean Michel Adam
Lumières Laurent Béal
Costumes Juliette Chanaud
Son Michel Winogradoff

À partir du 23 février 2017 jusqu’au 4 juin 2017
Du mardi au samedi à 21h
Samedi 16h30 et dimanche 15h00

Théâtre Hébertot
78 bis bld des Batignolles
75017 Paris

Réservations : 01 43 87 23 23
Du lundi au samedi de 11h à 18h
Dimanche de 11h à 17h

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités