(Expo) Le Mobilier national et Jacques Garcia présentent « Sièges en société » à la Galerie des Gobelins


Du 25 avril 2017 au 24 septembre 2017, se tient l’exposition « Sièges en société » à la Galerie des Gobelins. La rédaction vous dit pourquoi c’est un rendez-vous parisien à ne pas manquer et l’un nos coups de coeur culturels de la saison estivale.

Lors d’une belle matinée ensoleillée d’avril, la Mode à la Française s’est rendue dans le somptueux bâtiment de la Galerie des Gobelins pour assister au vernissage du tout nouveau projet de la manufacture : retracer l’histoire du siège depuis Louis XIV à Marianne. Un pari un peu fou relevé avec brio par Jacques Garcia, maître en la matière. Travaux de mises en scène, tapisseries murales monumentales et archives méconnues ponctuent un parcours d’exception inédit.

Le siège n’est-il pas aujourd’hui l’accessoire bohème par excellence, qui donne une touche de légèreté et qui permet de permet de passer un moment hors du temps ? En effet, de nos jours, le siège figure parmi les pièces de déco les plus détournées et les plus appréciées ! Mais, l’exposition nous rappelle qu’il n’en a pas toujours ainsi. Le siège était à l’origine réservé aux dieux, aux rois et empereurs, il avait une valeur symbolique très forte comme en attestent les magnifiques tentures racontant le sacre de tel souverain… Huit sections thématiques mises en scènes par le célèbre décorateur Jacques Garcia offrent une rétrospective hallucinante de trois siècles de création pour comprendre les évolutions de la société. Une mise en perspective des plus originales et des plus audacieuses !

Les quelques 260 sièges proviennent d’une collection très riche du Mobilier National. Ce partenariat permet à l’exposition de présenter aussi bien un fauteuil de représentation réalisée par Bellangé pour le roi de Rome aux Tuileries en 1814 qu’un rocking-chair ultra-moderne en bois de merisier réalisé par l’Atelier de recherche et de création du Mobilier National moulé comme un ruban !

Pourquoi on aime ? Parce qu’on redécouvre des métiers d’art méconnus et presque disparus de nos jours. Ainsi derrière un siège se cachent :

  • Le menuisier : il se spécialise dans le travail des bois de hêtre et de noyer pour réalisation des sièges.
  • Le sculpteur : dont le rôle balance entre celui de l’architecte et l’ornemaniste. Il est en quelque sorte l’ancêtre du designer !
  • Le peintre doreur : à la fois orfèvre et alchimiste, c’est lui qui nous fait voyager dans un monde proche de l’imaginaire à travers son talent pictural.
  • Le tapissier : Il devient indispensable sous l’ère de Louis XIV qui accorda une importance de taille et sans égale au textile, symbole de richesse et de pouvoir et vecteur de messages sous-jacents influents. Quelques siècles plus tard, Honoré de Balzac confirme le rôle indéfectible du tapissier dans la confection des sièges et considère ce métier comme celui du décorateur.
  • L’ornemaniste : il est le témoin du style de son époque.


Un coup de coeur ? Pour l’oeuvre d’art réalisée par Jacques Garcia lui-même et installée dans une pièce plus intimiste. L’effet des miroirs est saisissant ! Mélange des époques, renversement de l’espace, jeux de styles, … Jacques Garcia, qui se définit lui-même comme « un créateur d’espaces », nous offre un ensemble mobilier riche et travaillé assemblé comme nul autre pareil … Un bijou de d’oeuvre d’art qui signe le paroxysme de cette exposition à découvrir sans tarder.


Informations pratiques

du 25 avril au 24 septembre 2017
Galerie des Gobelins
42, Avenue des Gobelins
75013 Paris
Tarif plein 8 euros, tarif réduit 6 euros

studiojacquesgarcia.com

Screen Shot 2015-11-04 at 6.48.46 PM

Publicités