(Livre) « Ecoute moi bien » : La plus belle lettre d’amour de Nathalie Rykiel à sa mère


Dans ce quatrième livre « Ecoute-moi bien » (Editions Stock), avec toujours autant de délicatesse dans son style, Nathalie Rykiel dessine les traits de sa mère, la grande créatrice Sonia Rykiel, une femme fascinante, féministe et séductrice. Notre roman coup de coeur de l’été !

Comme le disait déjà l’Abbé Prévost dans ses Pensées, « Une jeune fille ne peut avoir de meilleur guide que sa mère ». Aujourd’hui, Nathalie Rykiel rend un hommage vibrant à celle qui fut son modèle et son mentor mais avant tout et sur-tout, sa mère : la grande Sonia Rykiel. Dans ce roman, l’auteure évoque ses souvenirs et sa douleur de devoir accepter l’inacceptable, l’impensable : la disparition… Amoureuses fusionnelles, les deux femmes s’aimaient, se respectaient et se jalousaient aussi. A elles deux, elles formaient « la Cream Team ».

En effet, si Sonia et Nathalie répondaient parfaitement à cet adage « Telle mère, telle fille, » parfois le bouton n’a pas le parfum de la fleur entièrement éclose…. Et Nathalie Rykiel reconnaît qu’elle était au mieux sous l’aile de sa mère mais qu’un jour, le petit oiseau dût prendre son envol et construire son propre nid (dans la branche juste au-dessous du même arbre) pour chanter encore à l’unisson.

Sous la plume de Nathalie Rykiel, un autre visage de Sonia se dévoile : celui d’une femme terriblement anxieuse (elle voulait absolument taper sur l’avion avant d’embarquer …), d’une femme au coeur meurtri et inconsolable face au désastre de son fils aveugle… Elle change de vie et de corps ( elle mincit et se sculpte un corps infertile qu’elle assume ) et divorce.

Pourquoi on aime ? Parce qu’à travers cette confession émouvante, nous découvrons ce qui faisait les petits riens de la vie quotidienne de la grande créatrice de mode. On ne parle pas des fashion shows, de la folie des collections, des strass et des coupes de champagne des soirées VIP… Au contraire, on se délecte de ces passages où Nathalie Rykiel nous révèle avec une simplicité incomparable comment Sonia faisait la cuisine, comme elle était la reine des pâtissières à sa façon, comment elle se cachait en coulisses derrière un trou de souris pour suivre ses défilés , comment elle se considérait elle-même comme « la reine », comment elle avait cultivé tout au long de sa vie le sens de la famille (on n’oublie pas ces passages où Nathalie se remémore ces délicieux instants partagés de parties de tennis ou de ces fameux Noël sous le sapin de l’appartement germanopratin).

Un coup de coeur ? On s’inspire des détails croustillants sur la vie de la plus parfaite des Parisiennes de Saint Germain en allant déjeuner au Twickenham, dîner au Flore et coucher dans un somptueux loft aux murs bleu foncé !

Le plus ? La beauté selon Sonia Rykiel ? « Celle de pas tous les jours »! On adore !

Écoute-moi bien
Nathalie Rykiel
Editions Stock
Collection La Bleue
17,00 euros

Publicités