(Mode) PFW Haute-couture Automne-Hiver 17-18: Xuan, entre intimité, surprise et fragilité


Du 3 au 6 juillet, Paris célèbrait la haute couture. Après la mode masculine, Paris rayonnait au rythme de prestigieux rendez-vous qui ont ponctué un programme bien chargé ! Tour d’horizon des moments qui ont marqué ces quatre jours. Place au défilé Xuan

Cette saison, Xuan a voulu exprimer un mélange de sentiments conflictuels qui font battre les coeurs, à l’instar d’une tempête d’excitation. Les pièces que la créatrice vietnamienne a donc imaginé font référence à une dualité équivoque entre la densité et la plénitude, d’un côté, et la légèreté aérienne, de l’autre. La collection fait la part belle à tout ce qui tourne autour des volants qui virevoltent dans tous les sens et qui créent une impression de mise en forme déstructurée.

La créatrice a choisi une palette de couleurs sombre en y ajoutant ici et là quelques touches lumineuses. Les robes sont volumineuses, légères et comme évanescentes ; a contrario, le maquillage donne aux regards un air dur et agité, voire tourmenté – mi-smoky, mi-color block, le fard à paupière s’étale jusqu’à l’arcade sourcilière. Les nuances dominantes de l’hiver prochain seront, selon Xuan, le blanc cassé, le rouge blush, le bleu gris et le noir.

Pourquoi on aime ? Pour l’attrait très particulier que porte la créatrice Xuan pour les matières telles que l’organza, la soie, la mousse en crêpe et le satin qu’elle magnifie à la perfection. Cette collection, comparable à un tableau qui représente un paysage naturel, est une véritable ode à la paix de l’âme et de l’esprit.

Un coup de coeur ? Pour ces vestes en fourrure brodées de fleurs en cuir ou en soie. Et pour la coiffure des mannequins qui, cheveux plaqués en arrière, arboraient une queue de cheval stricte.


xuan-paris.com

Remerciements Totem Fashion

Publicités