(Mode) PFW Haute-Couture Automne-Hiver 17-18 : Laurence Xu, le pari de l’excellence du Made in China


Du 3 au 6 juillet, Paris célèbrait la haute couture. Après la mode masculine, Paris rayonnait au rythme de prestigieux rendez-vous qui ont ponctué un programme bien chargé ! Tour d’horizon des moments qui ont marqué ces quatre jours. Place au défilé Laurence Xu.

Le couturier chinois Laurence Xu a dévoilé le 4 juillet sa nouvelle collection à la Fashion Week haute couture de Paris dans le majestueux hôtel Intercontinental Paris le Grand. Cette année, Laurence Xu nous a offert une trentaine de tenues mettant en lumière le batik et la broderie de l’ethnie des Miao de la province chinoise du Guizhou.

A deux pas de l’Opéra Garnier, dans la salle de bal, le créateur a présenté son troisième défilé à Paris. Encore une fois, Laurence Xu a impressionné tout le monde avec ses créations exquises, mêlant parfaitement des éléments orientaux et occidentaux. A la hauteur du niveau de la Paris Fashion Week Haute-Couture, cette collection de Laurence Xu fait des matières précieuses, réservées traditionnellement aux familles royales des provinces chinoises, ses essentiels. Pour cette saison hivernale 2017-18, le créateur chinois s’est largement inspiré du wax chinois faisant la part belle aux imprimés folk et traditionnels ainsi qu’aux savoir-faire artisanaux des minorités ethniques de l’Ancienne Chine : les fleurs, les oiseaux, les poissons amplifient les mouvements des robes déjà minutieusement travaillées dans leur volume.

Les robes se parent ainsi de motifs floraux peints avec un couteau à cire sur de la cire fondue trempée sur le tissu… Les nuances de tons indigo colorent chacune des pièces sublimes. La collection de Laurence Xu présente également une rare variété de motifs de fleurs blanches sur fond bleu ou des fleurs bleues sur fond blanc. Cette dualité de couleurs dominantes laisse transparaitre une beauté fraîche et naturelle dans ces robes éclatantes.

Pourquoi on aime ? Parce que Laurence Xu a réussi son pari de nous transporter dans un fabuleux voyage zen au pays de la simplicité. Les références artistiques aux œuvres de deux grands peintres chinois, Li Keran et Zhang Daqian, ont ému la rédaction presque jusaqu’aux larmes !

Un coup de coeur ? Pour ces pièces brodées selon la technique ancestrale des Miao. Couleurs vives et compositions claires, simples et naturelles sont les maîtres mots de la haute-couture selon Laurence Xu. Chaque design de broderie se lit comme une histoire, comme une légende. Les motifs tels que les papillons, les dragons, les oiseaux, les poissons, les motifs de points et les fleurs d’eau nous ont chantés des poèmes anciens. Quand la robe devient un rêve éveillé …!

Remerciements 2ème Bureau.

Publicités