(Livre) « Sens dessus dessous », l’autobiographie de Chantal Thomass


Pour la première fois, Chantal Thomass, la créatrice de mode au caractère bien trempé, s’exprime sans fard dans une autobiographie cousue comme l’un de ses fameux porte-jarretelles : avec élégance, simplicité et naturel. « Sens Dessus Dessous » est l’une des dernières parutions des Editions Michel Lafon. Tout en transparence …

A travers ces pages, la rédaction a découvert celle qui se cachait derrière sa frange noire ébène, celle qui portait toujours une casquette de marin, une cigarette entre les lèvres et un caban en toile. Nous avons redécouvert Chantal Thomass, la marque référence en matière de lingerie et aussi la femme qui porte ce « bébé » depuis plus de cinquante ans !

Le style littéraire de Chantal Thomass nous transporte au coeur d’un milieu très spécial, celui de la mode des années 80-90 ! Aux côtés de Claude Montana, Sonia Rykiel, Kenzo Takada, Jean-Charles de Castelbajac et Thierry Mugler, elle s’invente, elle s’écrit sa propre histoire et trace sa route. On devine entre les lignes une volonté de fer d’y arriver, une détermination sans faille de faire ce que l’on aime, une aspiration à l’indépendance, une envie irrésistible de connaître les vertiges du succès…

Et plus que tout, Chantal Thomass fait partie de ces créatrices de mode qui ont été mue par un irrépressible désir de rendre les femmes belles, de leur permettre de se sentir bien dans leur corps et dans leur esprit. En effet, elle voulait que ses collections de mode puissent libérer les femmes d’une certaine normalité édictée depuis si longtemps, « de les encourager à se réapproprier joyeusement leur part de féminité ». La créatrice n’a foi qu’en la mode qu’elle juge essentielle. Et c’est ainsi que son combat pour que les dessous prennent enfin le dessus prend tout son sens.

Question d’élégance, Chantal Thomass sait de quoi elle parle : « Cette joie de vivre, qui est un élément non négociable de mes défilés, est pour moi la première des élégances ». « L’élégance est une forme de puissance que l’on se donne à soi-même avant de l’offrir au regard d’autrui. »

Le pouvoir de la douceur : voici donc le leitmotiv de Chantal Thomass. Une vision que la rédaction partage à 100% ! Ce livre se lit comme un manifeste de la beauté féminine.

Mais Chantal Thomass se révèle aussi comme une femme sensible qui n’a eu que deux hommes dans sa vie. Elle avoue son amour incommensurable pour ses deux enfants et pour ses petits-enfants. Elle se déshabille presque totalement en livrant ses remords, ses souvenirs de petite fille (pas très sage, et c’est un euphémisme). Irrésistible, Chantal Thomass est une femme de son temps, un modèle pour beaucoup. Et maintenant, l’on sait pourquoi !

Pourquoi on aime ? Parce que cette femme a eu une destinée merveilleuse. Elle partage aux lecteurs tous ses voyages aux quatre coins du monde (on se souviendra longtemps de ses virées dans des night-clubs au Japon, de ses séjours luxueux sur les lacs italiens, de sa première expérience jet-set à Saint Tropez …), de ses déceptions, de ses échecs comme de ses réussites. On aime aussi sa façon de régler ses comptes avec les féministes qui l’ont, très longtemps et très durement, attaquée.

Un coup de coeur ? Pour son écriture limpide et à la portée de tous ! Elle raconte sa vie, elle se raconte avec une telle sincérité que l’on est séduit par cette personne qui a vécu mille et unes vies dans sa propre existence. Chantal Thomass sait nous séduire autant par ses créations de prêt-à-porter, que par ses lignes de lingerie, que par sa plume !

Le plus ? Un portfolio extrait de la collection privée de Madame Chantal Thomass. Cette petite bibliothèque d’images et d’archives illustre à merveille le propos de Chantal Thomass. Ces quelques clichés sont disposés là pour ne retenir que le meilleur d’une femme, d’une créatrice, d’une styliste mais aussi d’une mère et surtout d’une grand-mère !

michel-lafon.fr/

chantalthomass.fr/

Publicités