(Découverte) Prendre le Train Bleu pour un teatime gourmand !


Alors que les cinéphiles trépignent d’impatience pour la sortie prochaine en salle de « Crime de l’Orient Express », la rédaction a trouvé la parade pour passer le temps agréablement ! Direction le restaurant mythique du Train Bleu pour un goûter gourmand. Embarquement immédiat au pays des mille et une nuits.

Tous les happy few se retrouvent dans ce lieu mythique perché dans les entrailles de la Gare de Lyon. Destination Constantinople ! S’il ne s’agit pas d’un voyage spatial, l’expérience ici est toute autre : les hôtes découvrent une atmosphère qui les transporte en 1883, lors de la première traversée du Train Bleu depuis Strasbourg jusqu’à l’empire Ottoman. Une expérience décuplée dès que sont déposées sur des petites tables rondes pléthores de mignardises, de gâteries gustatives et de thés fumants aux saveurs de menthe et d’épices… Sous une lumière tamisée par des lumignons de fer forgé pour rappeler le halo des lampes à huile, on se prélasse dans des fauteuils et autres canapés. On se laisse aller à quelques soupirs et même quelques rêveries (solitaires) ! L’une des rédactrices s’est même prise au jeu de se mettre dans la peau du journaliste du Figaro, Georges Boyer, qui fut l’un des premiers passagers à monter dans le wagon de ce train pas comme les autres. L’autre rédactrice a joué le rôle de Jean Cocteau, un habitué des lieux qui y venait déguster le fameux gigot d’agneau avec son ami Salvador Dali.

Pourquoi on aime ? Parcequ’à peine entrées dans ce wagon-restaurant, franchies la porte-tambour en bois, nous ressentons ce goût de liberté et des voyages. Dans cet écrin luxueux, les passagers-visiteurs voient la vie en or et bleu ! Dorures, sculptures, moulures, lustres, fresques au plafond (signées des peintres tels que René Billotte et Gaston Casimir Saint Pierre) donnent une allure sans nul autre pareil !

Un coup de coeur ? Pour la formule teatime avec ce célèbre thé gourmand. Le chef des cuisines a imaginé des menus accordés aux cultures gastronomiques de toutes les contrées traversées, depuis la France jusqu’aux terres du Proche-Orient. Que ce fut difficile de choisir entre une délicieuse tartelette au chocolat et framboise et un assortiment de macarons aux couleurs arc-en-ciel ! Le thé à la menthe se maria pourtant parfaitement avec ces petits ronds de douceur sucrée. Une toute autre manière de vivre l’art du voyage …

Le plus ? Le Train Bleu n’est pas seulement un restaurant mais aussi un monument classé ! La beauté du lieu a pour effet direct de rendre les visages illuminés devant tant de merveilles. Quelle plus admirable occupation en attendant son train que de se faire servir un baba au rhum par des chefs de rang en costume bleu marine et cravate jaune ?!!!

Le Train bleu,
Paris-Gare-de-Lyon, pl. Louis-Armand,
tél. 00331 43 43 09 06,
restaurant lu-di de 11h30 à 14h45 et de 19h à 22h45,
bar lu-sa de 7h30 à 22h30 et de 9h à 22h30 di et jours fériés.

le-train-bleu.com

Publicités