(Paris Fashion Week Haute Couture) Le monde impressionniste de Yumi Katsura


Pour sa nouvelle collection Printemps-été 2018, Yumi Katsura a trouvé son inspiration à travers les oeuvres picturales des artistes japonais et européens.

Hokusai, Monet, Van Gogh ou encore Rivière … La créatrice s’est imposée encore une fois comme l’ambassadrice de deux cultures. L’Extrême-Orient et l’Occident. Deux mondes. Deux héritages. Yumi Katsura rend hommage à la peinture, comme maîtresse des Arts pour illustrer ce « lien » subtil et imaginaire qui pourrait unir deux antinomies. Chaque pièce est le théâtre d’un mariage harmonieux entre tradition et modernité et offre un voyage au pays de la délicatesse et du grandiose.

On retient :

Les motifs de la faune et de la flore, omniprésents chez Yumi Katsura. Ces images révèlent autant le génie de la haute couture maîtrisée à la perfection par la créatrice japonaise que le miracle de la nature qui la séduit à chaque saison toujours un peu plus !

L’influence de l’art japonais ukiyo-e. Cette touche très particulière propre à Yumi Katsura apporte un souffle nouveau, inimitable, reconnaissable et unique à la mode parisienne. En effet, les robes ont des allures d’estampes populaires représentant de jolies demoiselles, des lutteurs de sumo, des meisho-e ou encore des spectacles de la nature. Chacune de ces créations est un hymne au carpe diem japonais, à la contemplation et à l’espoir.

La technique traditionnelle Yuzen. Les tissus de soie des kimonos sont teintées de telle manière qu’éclate la beauté de la nature. Ce procédé minutieux permet d’enrichir considérablement cette collection où les matières aériennes, souples et raffinées sont mises en lumière par des gammes de couleurs éclatantes !

yumikatsura.fr/

Publicités