(Paris fashion Week) La garde-robe idéale de Christine Phung pour Leonard Paris 


Pour la saison automne-hiver 2018-2019, Leonard Paris part à la découverte de l’Islande pour des contrées de glace et de feu où se mêle un vestiaire sportwear chic aux notes douces et brillantes. Simplement efficace. 

Plus rien ne semble freiner Christine Phung dans son ascension en tant que directrice artistique de la maison Leonard. Pour la prochaine saison hivernale, elle signe un vestiaire pointu et déjà incontournable. On succombe au charme insoupçonné d’une veste de kimono joliment twistée avec des imprimés de fleurs signatures de la maison. Ainsi cette collection audacieusement piquée avec quelques touches de glamour nous offre une leçon de mode. Sans-faute.

Pourquoi on aime ? Parce que Leonard cultive encore et toujours cet art d’habiller et de sublimer les silhouettes. On peut tout se permettre avec cette maison parisienne : mixer les pièces audacieuses (jupe parapluie en drap de laine), douces (sous-pulls au col camionneur) et effrontées (lady bag à la poignée en soie) pour un résultat au top des tendances.

Un coup de coeur ? Pour cette série de manteaux, de parkas et de doudounes à laquelle Christine Phung a laissé librement voguer son inspiration. Ces pièces « lookées » sont calibrées au détail près. A la fois élégants et effervescents, ces vêtements se portent avec une désinvolture assumée et on adore. Pour le meilleur et le meilleur !

 

leonardparis.com/

Publicités