(Expo) « Tintoret, naissance d’un génie » au Musée du Luxembourg


Le Musée du Luxembourg ouvre la saison du printemps avec une très belle exposition consacrée aux premières oeuvres d’un des peintres vénitiens les plus célèbres : Tintoret. Petit de stature mais géant de talents ! Jusqu’au 1er juillet 2018

Pour cette exposition exceptionnelle, le Musée du Luxembourg a fait venir des oeuvres de toutes parts (du Musée du Prado de Madrid, du Duomo de Milan, du Kunsthistorisches Muséum de Vienne…) pour une rétrospective très pointue et à la pointe de l’art. La plupart des oeuvres présentées sont des oeuvres clés des débuts de Tintoret qui s’inspire aisément de son maître Bonifacio de Pitati. Tintoret impose cependant très tôt son style en réalisant des tableaux pensés comme des mises en scène de productions théâtrales (par exemple Salomon et la Reine de Saba). De plus, Tintoret montre une attirance particulière pour l’architecture à laquelle il prend un soin quasi obsessionnel. Certains détails de décor laissent transparaitre que le peintre aimait se lancer des challenges de haute volée. Ainsi, il ne reculait pas devant l’exercice de perspective avec un point de fuite désaxé… Et les résultat sont somptueux.

Pourquoi on aime ? Parce qu’on découvre des oeuvres de jeunesse de Tintoret comme cette toile « L’adoration des mages », l’une des plus anciennes qu’ait réalisée Tintoret alors qu’il avait à peine 18 ans. Malgré son jeune âge, on décèle déjà un grand potentiel artistique et une furieuse envie d’apporter un dynamisme nouveau à l’art pictural tel qu’il était présent à Venise au XVIème siècle. Peu à peu, Tintoret expérimente tous les champs possibles de la peinture comme l’exploration de la profondeur de l’espace, les perspectives géométriques. Mais pour le jeune vénitien, cela reste toujours un jeu qu’il manie avec un certain orgueil puisqu’il n’hésitait pas à se ranger lui-même au niveau de Raphael, Jules Romain et Michel-Ange. Un orgueil qui lui vaut d’être méprisé par ses collègues mais très apprécié de la haute-société vénitienne !

Un coup de coeur ? Pour le Péché Originel réalisé en 1551 par Tintoret. Les nus de ce tableaux comptent parmi les plus beaux de la peinture vénitienne ! Le naturalisme y est poussé à l’extrême. Mais surtout, cette oeuvre souligne l’impertinence de Tintoret !

Le plus ? Pour l’humour très subtile de Tintoret qui transparait dans presque chaque toile et que l’on remarque avec notre oeil d’amateur guidé sagement par les riches légendes très bienvenues !

Tintoret
Naissance d’un génie
7 mars – 1er juillet 2018

19 rue de Vaugirard 
75006 Paris 
Tél. : 01 40 13 62 00

Horaires d’ouverture du musée :

Du 7 mars au 1er juillet 2018
Du lundi au jeudi de 10h30 à 18h
vendredi, samedi, dimanche et jours fériés de 10h30 à 19h
fermeture le 1er mai
(pas de jour de fermeture hebdomadaire)
Le salon de thé Angelina sera ouvert tous les jours de 10h30 à 19h y compris le 1er mai.
Dernière entrée 45 minutes avant l’heure de fermeture
Début d’évacuation des salles 15mn avant l’heure de fermeture du musée

Individuels – Tarifs

  • Plein tarif : 13 €
  • Tarif réduit : 9 € (16-25 ans inclus, demandeur d’emploi et famille nombreuse)
  • Tarif spécial jeunes :9 € pour 2 personnes de 16 à 25 ans inclus, du lundi au vendredi après 16h
  • Gratuit pour les moins de 16 ans, bénéficiaires des minima sociaux
  • Des audioguides (en 4 langues : français, anglais, espagnol et allemand et une version enfant) sont proposés sur place à la location au tarif de 5€ par appareil
Publicités