En cette période de fêtes de fin d’année propice aux moments partagés en famille ou entre amis, la rédaction propose un reportage sur la 1ère exposition temporaire du Musée Yves Saint Laurent Paris consacrée aux créations du couturier inspiré de la Chine, de l’Inde et du Japon.  

A Paris, on apprend tout ce que l’on applique ensuite à sa manière de vivre à la française… : l’amour des belles choses, le respect des traditions, la recherche de l’excellence et la volonté de repousser les limites. C’est tout cela qu’Yves Saint Laurent, couturier génial, incarne depuis plus d’un demi siècle.

A l’image d’Yves Saint Laurent, l’exposition temporaire « L’Asie rêvée » actuellement au Musée parisien YSL témoigne de son talent inspiré des cultures étrangères et formé par sa curiosité sans borne pour les savoir-faire inégalés des civilisations orientales.

A l’image d’Yves Saint Laurent, les collections « asiaphiles », qui ont ponctué sa carrière, triomphent encore aujourd’hui dans cette exposition signée Aurélie Samuel. Car c’est avec ce regard nouveau, que le public découvre l’étendue de l’univers imaginaire d’Yves Saint Laurent. Un monde exotique qui a poussé le couturier à faire évoluer son propre style, à se réinventer pour mieux rayonner sur la scène de la mode. Les couleurs, les tissus, les matières témoignent d’ailleurs de cette vitalité créative qui n’a jamais cessé d’habiter Yves Saint Laurent.

Pourquoi on aime ? Parce que … quoi de plus symbolique pour le Musée YSL Paris que d’ouvrir son programme d’exposition temporaire par le thème de l’Asie ! Cette contrée lointaine dont Yves Saint Laurent détourna les clichés pour en sublimer les traditions vestimentaires et locales. En effet, on y retrouve le fil de son admiration pour l’orientalisme au travers d’une série d’objets d’art qui dialoguent avec les collections de vêtements. Cette exposition, pensée comme un triptyque, nous donne alors ce que l’on aime toucher des yeux (défilé foisonnant de velours noir et or, de taffetas rouge, de bleus de Chine, de kimonos de mousseline,…) mais aussi nous fait découvrir ce que nous n’aurions jamais oser aimer. La sélection des pièces vestimentaires s’équilibre autour de dessins et de photographies intimes d’Yves Saint Laurent. Et c’est toujours ce « coeur » qui fait battre le parcours de l’expo et qui renouvelle le musée sans le dénaturer. Quant au studio, il reste ouvert au public et ne manque pas de jouer aussi sa partition. Ne va-t-on pas aussi au Musée YSL pour être bouleversé par cette pièce-bureau si émouvante….

Un coup de coeur ? « L’Asie rêvée » présentée au Musée YSL Paris jusqu’au 27 janvier prochain nous permet de nous consoler (un peu) de la disparition prématurée du couturier tant elle démultiplie les regards sur sa personnalité et son talent. Plutôt qu’une simple sélection de pièces haute-couture, « l’Asie rêvée » prend le parti de montrer l’appréhension d’Yves Saint Laurent pour la Chine, infusée dans sa collection automne-hiver 1977… Mais également, d’aborder la garde-robe des princes indiens par le prisme de sa vision personnelle et féminine (le sari et le pyjama occidentalisés …). Quant aux kimonos, ils témoignent d’une fascination pour le raffinement délicat, la fluidité des lignes, la liberté des mouvements, la quintessence du passé, propres à la culture Japonaise.

Le plus ? Cette exposition s’est penchée sur l’histoire incroyable de la naissance en 1977 du parfum Opium. Une épopée transgressive et scandaleuse racontée par Pierre Dinand, himself ! « Opium, pour celles qui s’adonnent à Yves Saint Laurent » ! Tout est dit.

L’Asie rêvée d’Yves Saint Laurent
Musée Yves Saint Laurent Paris
5, avenue Marceau
75016 Paris

Jusqu’au 

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h (dernière entrée à 17h15). Nocturne le vendredi jusqu’à 21h (dernière entrée à 20h15). L’évacuation des salles commence 20 minutes avant la fermeture du musée. Durée de visite conseillée : 1h30.

Fermé le lundi ainsi que le 1er janvier, 1er mai et 25 décembre. Fermeture anticipée à 16h30 les 24 et 31 décembre.

Plein tarif 10€
Tarif réduit 10-18 ans, enseignants et étudiants (sur présentation d’un justificatif en cours de validité) 7€
Enfants de moins de 10 ans, étudiants en histoire de l’art et étudiants en école de mode, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap et leur accompagnateur, détenteurs d’une Carte d’Identité des Journalistes Professionnels, de l’ICOM-ICOMOS, ou de l’Association des Amis du de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent ou de la Fondation Jardin Majorelle, d’une Carte professionnelle de guide-conférencier (sur présentation d’un justificatif en cours de validité) Gratuit

museeyslparis.com

Publicités