Pour sa collection estivale 2020, Josef Lazo et Andreas Schmidl déshabillent les garçons en leur inventant un nouvel uniforme. A coup de t-shirts trop courts et de shorts à sequins, ces êtres hybrides se dévoilent … scandaleusement ! Les bases de l’art de la séduction version génération Z sont bel et bien posées.

Chemises à volants, costumes pailletés et dos nus sont un clin d’oeil aux looks visibles uniquement lors de l’un des événements les plus marquants des écoliers : le fameux bal de promo ! Empreinte pop et clichés fashion, les deux créateurs mènent une réflexion sur les relations humaines et les dynamismes sociaux qui se meuvent autour de nous.

Comme dans un rêve hypnotique, les velours imprimés s’enchainent et côtoient à merveille des mailles perlées à paillettes (encore et toujours !) tout autant que le lurex brillant de mille feux sur le torse de ces gamins mal à l’aise dans leur peau. Pourtant, cette panoplie irrévérencieuse de vêtements imaginés par ce duo de génies assure un style décontracté.

Pourquoi on aime ? Parce qu’on se laisse apprivoiser par ce melting pot des genres avec une facilité déconcertante… Les chemises délicates à volants quittent le smoking pour s’associer avec des shorts de sport. Les tops en perles et les pantalons de tailleur avoisinent les sweat-shirts universitaires.

Un coup de coeur ? Pour le motif récurrent du papillon ! Emblème de cette collection, il se pose en applique sur la majorité des pièces…. comme un premier baiser.

lazoschmidl.com

© Félix Verrier

Publicités