La semaine des défilés haute couture ouverte à Paris le 30 juin dernier a présenté une saison automne/hiver 2019 haute en couleurs et pleine d’audace. Le Japonais Yuima Nakazato a rivalisé de glamour vestimentaire. Le touche technico-fashion en plus.…

Alliant la science et l’art à la Mode, Yuima Nakazato continue d’affirmer sa signature portée vers une vision humaniste de l’univers de la fashion haute couture. Eclectisme rime avec harmonie dans cette nouvelle collection pensée pour habiller les femmes du futur…

Riches, les vêtements de Yuima Nakazato se teintent de détails techniques voire technologiques tout à fait surprenants et délicats. Notamment, le créateur a développé un concept unique : associer à du tricot traditionnel fait main du Spiber Brewed ProteinTM – ce matériau hybride très spécifique, novateur et durable fabriqué à partir d’un processus de fabrication unique…. le résultat est détonnant. Enveloppant les corps qui défilent, une série de vêtements d’une grande variété de textures réalisés en 3D se succèdent.  Une véritable prouesse de styles !

Pourquoi on aime ? Parce que Yuima Nakazato ne cesse jamais de nous surprendre ! Sans fil ni aiguille, il se libère de ces contraintes pour personnaliser complètement sa « manière de haute-coudre ». Il nous impressionne par sa façon d’adapter les formes, les tailles et les tissus à son style créatif. Particulièrement spectaculaires, les structures aérodynamiques et architecturales des robes étaient de rigueur.

Un coup de coeur ? Pour les coiffures des mannequins ! Portant de longues (très longues) tresses,  elles dévoilent derrière leurs visages « glossys » des queues de cheval basses revisitées… Imbriquées, ces créations capillaires domptaient le style et domptaient la marche à suivre..

yuimanakazato.com

Publicités