Lecture : Les Confessions inédites de Noureev


On nous avait prévenu et en effet, les rédactrices de La Mode à la Française sont unanimes : l’autobiographie Noureev (traduit de l’anglais par Ariane Dolfus, aux Editions Arthaud) se dévore comme un roman d’aventure !

On ne vous présente plus Rudolf Hametovitch Noureev, ce tartare d’origine musulmane, issu d’une famille démunie et devenu un danseur planétaire, l’un des plus grands du XXème siècle….

Dans ces quelques deux cent pages, l’intrépide Noureev, danseur à la renommée internationale, se confie avec humilité et sans faux-semblant. Il raconte son destin et se raconte en vérité. A peine conscient lui-même de tout ce qui lui arrive, l’étoile russe se confie au fur et à mesure que sa main trace à l’encre noire et sur le papier blanc les mots qui guérissent …

Car, si la vie de Noureev racontée par les journalistes ressemble à un conte de fée, tel le Cendrillon des temps modernes, la vie de Noureev racontée par lui-même a un tout autre visage. Sa fougue, sa ténacité et son énergie encensées par le public et les médias lui ont été très souvent reprochés par des professeurs et des élèves aveugles face à tant de talents…

On apprend alors que le jeune Noureev n’est pas seulement une étoile du ballet soviétique du Kirov mais aussi un amateur de musique classique et contemporaine. On comprend aussi à travers les lignes le déchirement de Noureev d’avoir quitté son pays natal avec ses traditions et ses coutumes, ses capitales et leurs palais de pierre, ses quelques amis proches – qui se comptent sur les doigts de la main mais qui en sont d’autant plus précieux – condamnés à rester à l’Est… Car, alors que Noureev connaît la gloire en Occident, il n’oublie jamais ceux qu’il a laissés loin dans les contrées de l’Oural mais toujours près de son cœur.

Au fil des pages qui se tournent, on cerne cette personnalité devenue star du jour au lendemain et on décèle çà et là les indices qui annoncent l’avenir de ce prodige de la danse voué à révolutionner l’art du ballet !

nounou

Editions Arthaud
NOUREEV
Autobiograhie
Traduction de l’anglais par Ariane Dolfus
19, 90€

 

Publicités